CRISPR : des essais cliniques « prématurés » en Chine ?

Publié le : 23 janvier 2018

Alors que le premier essai clinique de thérapie génique chez l’homme utilisant CRISPR-Cas9 est sur le point de démarrer aux Etats-Unis[1], le Wall Street Journal rapporte qu’en Chine, « au moins 86 personnes » auraient déjà été soumises à des expériences d’édition de leurs gènes. Onze essais cliniques utilisant CRISPR seraient en cours, dont le premier aurait débuté en 2015. Les scientifiques occidentaux dénoncent ces essais qui seraient « prématurés » et « irresponsables ». Tandis que l’essai américain cherche principalement à vérifier l’innocuité de CRISPR, les essais chinois visent à traiter des patients atteints de cancers, ou encore du VIH, mais sans certitudes sur les répercussions de tels injections à l’avenir.

 

Pour aller plus loin :

 

 

[1] CRISPR-Cas9 : Autorisation du premier essai clinique chez l’homme aux Etats-Unis

<p>Gizmodo, Kristen V Brown (22/01/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres