CRISPR-Cas9 : La Suède autorise à son tour les manipulations génétiques d’embryons humains

Publié le 18 Avr, 2016

A l’Institut Karolinska de Stockholm, Fredrik Lanner se prépare à modifier le génome d’embryons humains à l’aide de CRISPR. Un an après la première expérience chinoise (cf. La Chine s’entête et entend poursuivre ses manipulations génétiques d’embryons humains ), il a obtenu l’approbation des autorités suédoises.

 

En Chine, deux autres projets de recherche sur l’embryon humain seraient en cours. Le comité d’éthique les a déclaré « conformes », car ils pourraient « conduire à des améliorations de la technique d’édition du génome et aider à prévenir des maladies ».

 

Dans un document publié le 7 avril dans la revue Cell, l’équipe de Lanner donne le résultat de l’analyse des gènes dans 88 embryons humains « précoces ». Ils utilisent ces données pour identifier les gènes à modifier en utilisant CRISPR-cas9. Le chercheur sera présent à Paris le 29 avril pour une réunion organisée par l’académie des sciences américaines et l’académie nationale de médecine. Il souhaite commencer ses expériences dans les prochains mois.

Nature (19/04/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

computer-1149148_1920
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres