Crise sanitaire : Le Conseil d’Etat valide l’utilisation du Rivotril en fin de vie

Publié le 3 Jan, 2022

Dans une décision rendue le 28 décembre, le Conseil d’Etat a validé les dispositions prises par le gouvernement sur l’utilisation du Rivotril pour des situations de fin de vie, notamment pour « sédater » des patients en détresse respiratoire.

Avec la crise sanitaire, cette utilisation du Rivotril « hors AMM [1] » avait été autorisée par décret en mars 2020, alors que les médecins faisaient face à des difficultés d’approvisionnement en Midazolam. Une décision réitérée en octobre 2020, et attaquée en justice. Dans sa décision, le Conseil d’Etat écarte les motifs invoqués par les requérants.

Complément du 05/04/2022 : Par un arrêté publié au Journal officiel le 30 mars, le gouvernement a mis fin à cette mesure.

 

[1] Autorisation de mise sur le marché ; le Rivotril est habituellement utilisé pour contrôler les convulsions de personnes épileptiques.

Sources : Hospimedia, Jérôme Robillard (30/12/2021) et (04/04/2022)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres