COVID-19 : en trois semaines, 600 Américains se sont retirés de la liste d’attente des transplantations cardiaques

Publié le : 23 juillet 2020

Plusieurs centaines d’Américains en attente de greffe de cœur se sont retirés spontanément de la liste d’attente, par crainte du Covid. Une équipe médicale de l’hôpital presbytérien de New York et du centre médical Irving de l’université de Columbia a analysé les mouvements de la liste des Américains en attente de transplantation cardiaque. L’étude, publiée dans JAMA Cardiology, s’appuie sur les données du United Network for Organ Sharing et des Centers for Disease Control and Prevention.

Les chiffres montrent qu’entre le 19 janvier et le 15 mars –soit juste avant la pandémie, 343 personnes se sont retirées de la liste d’attente pour recevoir une greffe de cœur. Alors qu’entre le 15 mars et le 9 mai, 600 personnes se sont retirées, « soit une baisse de 75% ». 67 % d’entre elles, soit plus des deux tiers, ont déclaré qu’elles s’étaient retirées en raison des risques sanitaires liés à la pandémie.

Par ailleurs, le nombre de personnes qui se sont ajoutées à la liste d’attente a diminué de 37 %, « passant de 637 avant la pandémie à 395 pendant la période de pandémie ».

Les trois régions où l’on enregistre le plus grand nombre de retraits sont le Nord-Est (91 %), le Sud-Ouest (81 %) et les Grands Lacs (66 %). D’après les chercheurs, « c’est parce que ce sont ces régions  qui ont enregistré le plus grand nombre de cas de coronavirus ».

 

Source : Daily Mail, Mary Kekatos (22/07/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres