Corée : la conférence épiscopale renforce son comité de bioéthique

Publié le 7 Mar, 2008

Au cours de leur assemblée plénière qui se tenait à Séoul du 25 au 28 février dernier, les évêques coréens ont décidé de renforcer leur Comité de bioéthique, désormais indépendant, pour s’investir davantage dans la promotion de la culture de vie.

Pour Mgr Francis-Xavier Ahn Myong-ok, évêque de Masan et président du Comité de bioéthique, "les politiques et les lois votées par le gouvernement ont contribué à dévaloriser la valeur de la vie humaine". Rappelons que, selon le Mother and Child Health Act de 1972, l’avortement est dépénalisé en Corée en cas de viol, inceste, malformations fœtales ou de danger pour la vie de la mère. 1,5 million d’avortements seraient pratiqués chaque année. Par ailleurs, en 2007, le Comité national de bioéthique a autorisé certaines recherches sur les cellules souches embryonnaires.

Le Comité de bioéthique des évêques souhaite obtenir juridiquement l’interdiction de l’avortement et sensibiliser les Coréens.

EDA 06/03/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres