Contraception masculine : un essai clinique en Australie

Publié le 15 Nov, 2022

Des chercheurs de l’hôpital Epworth Freemasons à Melbourne ont lancé un essai clinique relatif à la contraception masculine. La méthode consiste à injecter un hydrogel dans les canaux déférents bloquant ainsi le déplacement des spermatozoïdes, une méthode déjà testée chez l’animal.

L’effet est censé durer environ deux ans, avant qu’il soit nécessaire de procéder à une nouvelle injection. Comme le résume Nathan Lawrentschuk, un urologue responsable de cet essai, l’objectif serait de mettre en place une contraception non permanente, « une vasectomie temporaire ».

Dans un premier temps, l’essai impliquera 25 participants. Agés de 18 à 70 ans, mais en majorité de 30 à 40 ans, ils seront suivis pendant trois ans. Quatre hommes ont déjà subi une injection. Lors de la première phase de l’essai, le total des volontaires s’élèvera à cinquante hommes. Puis, si l’essai s’avère concluant, un essai de plus grande ampleur, impliquant des Australiens et des Américains, est prévu.

Sources : The Guardian (10/11/2022) ; The Age, Melissa Cunningham (11/11/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres