Contraception: le stérilet serait « plus efficace que la pilule »

Publié le : 25 mai 2012

Selon une étude américaine publiée le 24 mai 2012 dans le New England Journal of Medicine, "environ la moitié des grossesses non désirées [seraient] dues à une défaillance de la contraception, principalement en raison d’une utilisation irrégulière ou incorecte".
L’étude, menée sur trois ans auprès de 7486 femmes âgées de 14 à 45 ans, révèlerait que sur 334 grossesses non souhaitées, 156 résulteraient d’une défaillance du moyen de contraception. Ainsi, une "utilisation plus fréquente des stérilets au lieu des autres moyens de contraceptions à la durée d’efficacité plus courte pourrait éviter un nombre important de grossesse non souhaitées". Pour le Pr Jeffrey Peipert, professeur de gynécologie à la faculté de médecine de Washington et principal auteur de l’étude, celle-ci démontrerait que "les méthodes de contraception de longue durée sont nettement supérieures à la pilule, au timbre transdermique ou à l’anneau vaginal".

The New England Journal of Medicine 24/05/12 - lefigaro.fr 24/05/12 - lapresse.ca 24/05/12 - lefigaro.fr (Caroline Piquet) 25/05/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres