Contraceptif Essure : le bilan est lourd

Publié le 6 Oct, 2020

Une étude publiée le 2 octobre 2020 par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dresse le bilan de l’implant contraceptif Essure, maintenant retiré du marché. Et le bilan est lourd. 98 patientes ont été prises en compte par l’étude, dont 59 ont été opérées afin de retirer l’implant. Les symptômes les plus fréquents : « douleurs musculo-squelettiques (75%), l’asthénie (63%) et les douleurs pelviennes (55%) ». Seules 33% des femmes ont vu disparaitre complètement les symptômes quand 7% n’a observé aucune réduction. Le dispositif Essure avait été implanté chez 750 000 femmes.

Selon les chiffres de l’Assurance maladie, le nombre d’hommes ayant eu recours à la vasectomie a augmenté de 491% entre 2010 et 2018. Et « dans le monde, plus de six femmes sur dix utilisent un moyen de contraception. Parmi elles, près de 30% se sont faites stériliser — de gré ou de force — ce qui en fait l’antifécondant le plus répandu. »

 

Source : Pourquoi Docteur, Mathilde Debry (05/10/2020) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres