Condamné pour non-assistance à personne en danger

Publié le 29 Oct, 2008

Le tribunal de Créteil vient de condamner un homme de 71 ans pour non-assistance à personne en danger, tout en le dispensant de peine. A son épouse atteinte de diabète grave et menacée d’amputation, il avait fait la promesse de ne pas chercher à la sauver si elle tentait de se suicider. En 1995, elle avait fait une première tentative de suicide mais il avait appelé les secours. En avril dernier, quand il s’aperçoit que sa femme respire mal et qu’elle est dans un état comateux à la suite d’une surdose d’insuline et l’absorption de médicaments, il attend quatre heures avant d’appeler les secours.

"L‘institution ne peut avaliser que quelqu’un laisse mourir son prochain, même par amour", a fait valoir le parquet.

Le condamné s’est réjouit du verdict car il ne souhaitait ni le non lieu, ni la relaxe. En effet, il estime que le jugement aurait pu devenir une "référence" dont certains auraient pu se prévaloir dans des situations moins claires ou moins "altruistes".

Le Quotidien du Médecin (Renée Carton) 29/10/08

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres