Condamné pour 1 avortement raté et 2 naissances

Publié le 7 Avr, 2006

Le centre hospitalier de Saint Luc à Montréal a été condamné par la Cour Suprême à verser 45 000 $ à un couple pour "un avortement raté". En mars 1999, Saoudat Batoukaeva se rend à l’hôpital pour avorter, quatre mois plus tard elle accouche de deux garçons nés prématurément.

En réalité, les médecins de l’hôpital, à la lecture des analyses faites après l’avortement, constatent que l’avortement a échoué, que "la femme a présenté une complication extrêmement rare de grossesse persistante".

La patiente ayant déménagé à Toronto, l’hôpital ne parvient pas à la joindre pour la prévenir. D’origine russe, Mme Batoukaeva, en attente d’un statut sur le territoire canadien, parle très mal l’anglais et le français. Elle ne se présente pas à l’examen de contrôle prévu quatre à six semaines après l’intervention.

En juillet 1999, lors d’un examen médical à Toronto, elle apprend qu’elle attend des jumeaux. Deux semaines plus tard, elle accouche de deux garçons. L’un meurt cinq mois après la naissance, l’autre survit et est en bonne santé.

Le couple lance une poursuite contre les médecins et l’hôpital.
Le juge de la Cour Suprême tranche : la mère et l’hôpital ont une responsabilité partagée dans cette affaire. Sur les 90 000 $ de dommages estimés, le juge demande à l’hôpital de verser 45 000 $ au couple.

Cyberpresse.ca (Christiane Desjardins) 05/04/06 – Canoé Infos 05/04/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres