Co-parentalité : un enfant juste pour le week-end ?

Publié le 22 Oct, 2019

En Australie, un couple homosexuel a passé un accord avec la mère biologique de leurs jumeaux afin de partager leurs obligations parentales. Ils ont rencontré Jane via un site de co-parentalité, elle a accepté d’emménager dans la maison de campagne du couple quand les jumeaux auront 3 mois. Les deux hommes y séjourneront les week-ends, mais n’ont pas prévu de vivre à plein temps avec les enfants. L’un des deux déclare : « Il y a des stéréotypes sur le fait que nous devrions vivre ensemble mais ma priorité est mon fiancé et futur mari, et les enfants rejoindront notre famille. Et Jane aura sa famille. »

 

Seule la mère biologique aura des droits parentaux. Celui des deux hommes ayant donné son sperme sera identifié comme donneur, pas comme père.

Daily Mail (22/10/2019) – Gay couple who desperately wanted a baby are now expecting twins with a woman they met online – but she’ll be their full-time mum and the dads will only see them on weekends

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...
cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres