Clonage thérapeutique : accord du Sénat belge

Publié le : 29 novembre 2002

Le sénat belge a examiné hier un projet de loi autorisant la recherche sur les embryons in vitro de moins de 14 jours et le clonage thérapeutique.
Le texte interdit la sélection du sexe des embryons, l’implantation d’embryons humains chez des animaux, la réimplantation d’embryons humains ayant fait l’objet de recherche, l’exploitation des embryons à des fins thérapeutiques et la sélection génétique. Il laisse néanmoins une porte ouverte à la création in vitro d’embryons humains à des seules fins de recherche « si l’objectif de la recherche ne peut être atteint par la recherche sur les embryons surnuméraires« .

 

La stimulation ovarienne en vue d’obtenir des embryons n’est pas exclue si celle-ci est « scientifiquement justifiée« .
Pour Clotilde Nyssens, sénateur dans l’opposition, « la création d’embryons à des fins de recherche est inacceptable sur le plan éthique » et la stimulation ovarienne « fait courir un risque certain de marchandisation du corps humain« .

Lire en ligne la proposition de loi relative à la recherche sur les embryons in vitro

<p>La Croix (Nathalie Calmès) 29/11/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres