Clonage inter-espèces

Publié le 18 Jan, 2001

« Noé, le premier clone d’une espèce en voie de disparition est né le lundi 8 janvier. Le petit gaur est mort 48 heures plus tard d’une dysenterie sans lien avec le clonage » a annoncé le 12  janvier la start-up américaine Advanced Cell Technology.

 

Les chercheurs ont pris des cellules de la peau d’un gaur mâle (buffle sauvage d’Asie) et les ont fusionnées avec 692 ovocytes énucléés de vache. Ils ont implanté les embryons dans 32 vaches, dont 8 sont tombées enceintes, parmi lesquelles il y eut 5 fausses couches et 2 avortements provoqués. 1 seule a pu finir sa grossesse. La durée de gestation qui était prévue comme celle des gaurs, 275 jours, a en fait duré 300 jours.

 

A ce stade le gaur semblait avoir atteint un poids normal, mais devenu trop lourd pour la vache, les chercheurs ont dû pratiquer une césarienne.

Le Quotidien du Médecin 18/1/01 Le Figaro 14/1/01 Libération 18/1/01

Partager cet article

Synthèses de presse

14_gpa
/ PMA-GPA

GPA : un site internet « manifestement illicite »

Le 23 Novembre, la Cour de Cassation a confirmé le caractère « manifestement illicite » d’un site internet proposant des services de ...
Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées
/ Transhumanisme

Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées

A l’aide d’interfaces cerveau-ordinateur (BIC), les scientifiques apprennent à traduire les signaux du cerveau de personnes paralysées en mots et ...
La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie
/ Génome

La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie

La thérapie génique Hemgenix est destinée aux patients atteints d’hémophilie. Le prix de ce traitement s'élève à 3,5 millions de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres