Clonage inter-espèces

Publié le 18 Jan, 2001

« Noé, le premier clone d’une espèce en voie de disparition est né le lundi 8 janvier. Le petit gaur est mort 48 heures plus tard d’une dysenterie sans lien avec le clonage » a annoncé le 12  janvier la start-up américaine Advanced Cell Technology.

 

Les chercheurs ont pris des cellules de la peau d’un gaur mâle (buffle sauvage d’Asie) et les ont fusionnées avec 692 ovocytes énucléés de vache. Ils ont implanté les embryons dans 32 vaches, dont 8 sont tombées enceintes, parmi lesquelles il y eut 5 fausses couches et 2 avortements provoqués. 1 seule a pu finir sa grossesse. La durée de gestation qui était prévue comme celle des gaurs, 275 jours, a en fait duré 300 jours.

 

A ce stade le gaur semblait avoir atteint un poids normal, mais devenu trop lourd pour la vache, les chercheurs ont dû pratiquer une césarienne.

Le Quotidien du Médecin 18/1/01 Le Figaro 14/1/01 Libération 18/1/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres