Charlie Gard ne sera pas transféré à l’hôpital Bambino Gesu à Rome

Publié le : 6 juillet 2017

Après la validation par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) du jugement des Cours britanniques sur l’arrêt des soins du petit Charlie Gard, bébé de 10 mois né affecté d’une maladie mitochondriale rare endommageant son cerveau, l’hôpital romain Bambino Gesu a proposé d’accueillir l’enfant (cf. A Rome, l’hôpital Bambino Gésu propose d’accueillir Charlie Gard). Cette proposition a fait suite à la déclaration du Pape François le 2 juillet 2017, pour qui les parents de Charlie doivent avoir la possibilité de « s’occuper de leur enfant jusqu’à la fin ».

 

Le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson a expliqué le 5 juillet 2017 que, « pour des raisons légales », il était « impossible » de transférer l’enfant à Rome. Il a ajouté qu’il était « bien que les décisions continuent d’être guidées par un avis d’expert médical, soutenu par les tribunaux, conformément aux intérêts de Charlie ».

 

Pour aller plus loin :

 

 

<p>AFP (05/07/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres