Ces réalisations qui réparent ou augmentent l’homme ?

Publié le 16 Nov, 2015

L’« homme augmenté demain, aujourd’hui et après demain » : quelles réalisations sont déjà possibles et lesquelles sont à venir ?

 

Des « puces implantées sous la peau », des « tatouages pour collecter les données physiologiques », « des os sur mesures » fabriqués par des imprimantes 3D : ces opérations sont aujourd’hui effectives et « illustrent parfaitement le glissement possible entre le soin apporté à l’être humain et l’augmentation artificielle de ses capacités ».

 

Demain, il sera possible de « régénérer des organes » à partir de cellules souches iPS ou encore de « cartographier son ADN » en quelques jours et pour quelques centaines d’euros. Après demain, « on rêve » de « connecter son cerveau au net » afin de « démultiplier l’intelligence humaine par… un milliard » ou de créer « un œil post humain » dont les capacités excèderont la capacité naturelle maximal d’un œil humain, notamment pour la vision nocturne et la vision de loin.

 

Pour Alain Damasio, auteur de science fiction et de jeux vidéo, spécialiste du transhumanisme, toutes ces réalisations « suscitent un imaginaire désirable, dont on ne sait absolument pas si, scientifiquement, il est viable ou même possible, et dont on n’évoque jamais les effets secondaires en termes d’inégalités accrues ou d’effets psychotiques désastreux ». Or « il risque d’être tragique pour beaucoup de monde, de ne servir qu’une élite »

La Croix (17/11/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres