Cellules souches identifiées dans le liquide amniotique

Publié le 31 Déc, 2006

Alors que certains, bien que déçus par les limites des cellules souches embryonnaires, persistent à réclamer la légalisation du clonage, la recherche sur les cellules souches adultes elle, continue de progresser.

 

Liquide amniotique

 

Les Pr de Coppi et Atala (Institut de médecine régénératrice de l’Université Wake Forest, Caroline du Nord) publient sur le site internet de Nature, la découverte dans le liquide amniotique humain d’une nouvelle source de cellules souches pluripotentes (1).

 

Cellules souches pluripotentes

 

Ces cellules, qui expriment à la fois des gènes caractéristiques des cellules souches embryonnaires et des cellules souches adultes, sont non seulement faciles à obtenir et à cultiver, mais aussi capables de se différencier en de nombreux tissus adultes fonctionnels et ne posent aucun problème éthique puisqu’elles ne nécessitent pas la destruction d’un embryon. Ces cellules sont génétiquement et phénotypiquement stables après plusieurs centaines de divisions, et ne seraient pas tumorigènes.

 

Les chercheurs ont réussi à générer in vitro des muscles, de la graisse, des os, des vaisseaux sanguins, des cellules nerveuses et des cellules de foie. Pour Anthony Atala, « notre espoir est que ces cellules offriront une ressource précieuse pour la réparation des tissus, ainsi que pour les organes de synthèse ».

 

Laure Collombet, spécialiste Inserm des cellules souches à l’hôpital Paul Brousse (Villejuif) estime que ces travaux semblent convaincants. Il reste à mettre en place des stratégies de recueil du liquide amniotique. 

 

Le cardinal Javier Lozano Barragan, président du Conseil pontifical pour la Pastorale du monde de la santé s’est réjoui de ce « pas en avant très significatif et éthiquement admissible ». Il a rappelé que « l’Eglise est toujours prête à accueillir les vrais progrès scientifiques, c’est-à-dire ceux qui ne menacent ni ne manipulent la vie ».  

 

 

1. Isolation of amniotic stem cell lines with potential for therapy – Paolo de Coppi, G. Bartsch, M. Minhaj Siddiqui, Tao Xu, Cesar C Santos, Laura Perin, Gustavo Mostoslavsky, Angéline C Serre, Evan Y Snyder, James J. Yoo, Mark E Furth, Shay Soker and Anthony Atala, published online Nature 7/01/ 2007.

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres