Cannabis médical : un risque plus élevé de dépression

Publié le 26 Mai, 2023

Une étude dirigée par le professeur Arsène Zongo, membre de la faculté de pharmacie de l’Université Laval et du centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval, montre que le cannabis médical est associé à un risque deux fois plus élevé de dépression. Les résultats ont été publiés par la revue Psychiatry Research [1].

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont « évalué l’incidence de consultation à l’urgence ou d’admission à l’hôpital en raison de trouble dépressif chez 54.000 personnes ayant une prescription pour se procurer du cannabis médical ». Les résultats ont été comparés à un groupe témoin constitué de 161.000 personnes qui ne prenaient pas de cannabis.

Les analyses ont montré que le risque de trouble dépressif était deux fois plus élevé dans le groupe qui prenait du cannabis médical que dans l’autre. En excluant ceux qui avaient des antécédents de trouble psychologique avant de prendre du cannabis, le risque de trouble est 2,2 fois plus important.

Au Canada, un peu plus de 5% de la population est touchée par la dépression. Or, « la plupart des traitements étant inefficaces », certains pourraient être tentés de se tourner vers le cannabis médical (cf. Utilisation du cannabis médical : seuls 10% des patients souffrent moins).

« La possibilité que le cannabis médical augmente le risque de dépression devrait faire partie de l’analyse avantages-inconvénients qui devrait précéder la prescription de cannabis médical » soulignent les chercheurs.

 

[1] Risk of depressive disorders associated with medical cannabis authorization: A propensity score matched cohort study, Jerry Liwono Yana, Cerina Lee, Dean T. Eurich, Jason R.B. Dyck, John G. Hanlon, Arsène Zongo, https://doi.org/10.1016/j.psychres.2022.115047

Source : Université Laval, Jean Hamann (25/05/2023)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres