Canada : des militants pro-vie font pression sur le gouvernement

Publié le : 11 mai 2012

Le 26 avril 2012, Stephen Woodworth député conservateur au Canada, a déposé une motion, posant la question du statut juridique de l’embryon (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 16/04/12). Cette motion serait susceptible de remettre en cause la légalisation de l’avortement actuellement en vigueur. Niki Ashton, porte-parole du NDP (nouveau parti démocratique) en matière de condition féminine, dénonce l’hypocrisie du premier ministre, Stephen Harper, qui "dit ne pas vouloir rouvrir le débat". Or, "c’est exactement ce qu’a fait son parti dans les deux dernières semaines".

Jeudi 10 mai 2012, plus de 12 000 personnes se sont rassemblées dans les rues d’Ottawa, à l’occasion de la quinzième Marche nationale pour la Vie. Organisé par la Coalition nationale pour la vie, cet événement avait pour objectif de "maintenir la pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il s’engage à rouvrir le débat sur l’avortement". Les manifestants demandent au gouvernement de légiférer, "afin de garantir la protection de tous les êtres humains, du moment de leur conception jusqu’à leur mort naturelle".

La motion déposée par Stephen Woodworth devrait être votée à la mi-juin.

Lapresse.ca 11/05/2012

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres