Campagne pour le don de gamètes

Publié le 7 Nov, 2011

Le 4 novembre 2011, l’Agence de la biomédecine (ABM) a lancé une campagne nationale d’affichage sur le don de gamètes, avec pour slogan "Vous pouvez donner le bonheur d’être parents". Selon l’ABM, l’objectif de cette campagne est double. Dans un premier temps, elle vise à informer le grand public de la révision de la loi de bioéthique de juillet 2011 concernant les modalités du don, mais aussi d’encourager les personnes susceptibles de devenir donneuses "à passer à l’acte". Numéro vert, sites internet d’informations, brochures diffusées par le corps médical, tout est mis en œuvre pour faire connaître au plus grand nombre la possibilité d’être donneur avec la garantie des trois principes de consentement, gratuité, anonymat.

Ces dons de gamètes sont destinés aux couples recourant à l’assistance médicale à la procréation (AMP) avec un tiers donneur "pour remédier à un problème d’infertilité" ou "pour éviter la transmission d’une maladie génétique grave". Fin décembre 2009, environ 1 670 couples étaient en attente de dons. Selon Le Quotidien du Médecin, la technique de vitrification ovocytaire (Cf. Lettre mensuelle n°138- juin 2011) autorisée depuis 2011 devrait "apporter plus de souplesse dans l’organisation du don".

Cette campagne cible plus particulièrement les femmes, chez qui le don est moins productif que chez l’homme (10 à 20 ovules contre 50 millions de spermatozoïdes). Le processus est également beaucoup plus long et "contraignant" pour une femme, qui doit subir une étape de blocage de l’ovulation par contraception, suivi de simulations ovariennes par injections, puis de prélèvements sous anesthésies. Enfin, la campagne a pour but de "préserver la diversité des donneurs" pour répondre aux "différents morphotypes des receveurs".

Jessica, 27 ans témoigne sur Europe 1 avoir été donneuse, par solidarité pour son beau-frère et sa belle-sœur qui ne pouvaient avoir d’enfant. Neuf mois après, elle pense encore régulièrement à son geste. Elle a d’ailleurs appris récemment que son beau-frère et sa belle-sœur recevront bientôt un ovule d’une donneuse anonyme.

 

Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendhal) 07/11/11 – AFP 04/11/11 – le Figaro.fr 04/11/11 – Europe1.fr 04/11/11 – Eitb.com 04/11/11 – Viva.presse.fr 04/11/11 – Romandie News 04/11/11 – Infosciences 04/11/11 – rtl.fr 04/11/11 – Relaxnews 04/11/11 – le Telegramme.com 05/11/11 – Francesoir.fr (Alice Lemard) 06/11/11

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Genre : la Thaïlande approuve le mariage entre personnes de même sexe
/ Genre

Genre : la Thaïlande approuve le mariage entre personnes de même sexe

Le 18 juin, avec 130 voix pour, 4 contre et 18 abstentions, les sénateurs de Thaïlande ont adopté un texte ...
Soins palliatifs : deux stratégies triennale et décennale qui se chevauchent
/ Fin de vie

Soins palliatifs : deux stratégies triennale et décennale qui se chevauchent

L’heure est au bilan alors que, cette année, s’achève le plan triennal de développement des soins palliatifs et que commence ...
Des chercheurs sud-coréens développent un « riz à la viande »
/ Tous les autres thèmes

Des chercheurs sud-coréens développent un « riz à la viande »

Des scientifiques sud-coréens développent un « riz carné », en injectant des cellules de bœuf cultivées en laboratoire dans des ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres