Brésil : des moustiques génétiquement modifiés pour éradiquer le virus Zika ?

Publié le : 28 octobre 2016

La ville de Piracicaba s’est lancée dans la production industrielle de moustiques génétiquement modifiés qui exterminent les femelles ordinaires de leur espèce, à l’origine de la transmission du virus Zika aux humains, en copulant.

 

Près de 60 millions de larves de moustiques mâles transgéniques sont produits par semaine dans une usine de la compagnie anglaise Oxitec, implantée à Piracicaba. Ces moustiques mâles transgéniques sont programmés génétiquement pour mourir peu après leurs accouplements.

 

Mais cette méthode est contestée par les écologistes et Oxitec n’a pas obtenu l’autorisation de commercialisation formelle de l’agence sanitaire Anvisa.

 

Le Brésil a déjà expérimenté une autre méthode de lutte contre le virus Zika, sans faire appel à des moustiques transgéniques, mais grâce à des moustiques ordinaires auxquels on inocule la bactérie Wolbachia, qui réduit leur capacité de propager Zika.

<p>AFP (28/10/2016)</p> <p>Photo : Pixabay, DR.</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres