Bordeaux : le CHU condamné suite à l’amputation des quatre membres d’une femme après une IVG

Publié le 4 Jan, 2017

À la suite d’une IVG subie en 2011, Priscilla Dray, une commerçante bordelaise de 36 ans, avait contracté une infection nosocomiale au CHU de Bordeaux (cf. Suites dramatiques d’une IVG : amputation de la jeune femme et procès du gynécologue). Le CHU de Bordeaux vient d’être condamné pour prise en charge défaillante à une provision de 300 000 euros en vue d’une future indemnisation.

Le Parisien (Victor Fortunato) 03/01/2017

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres