Vivre en état de conscience altérée après un coma

Publié le 17 Mai, 2021

A travers le point de vue de familles et de professionnels, cet ouvrage invite le lecteur à se pencher sur des cas douloureux semblables à celui de Vincent Lambert. Il constitue un “livre blanc” sur l’application de la circulaire du 3 mai 2002 relative à la création d’unités de santé dédiées aux personnes en état végétatif chronique ou pauci-relationnel (EVC-EPR).

Accidentés neurologiques, ces patients présentent à des degrés variables et sujets à évolution, une profonde altération des fonctions organiques, une conscience amoindrie de l’environnement, une capacité de communication faible, voire très faible ; “frères et sœurs de Vincent Lambert”, ils sont donc totalement démunis et dépendants des soins qui ne peuvent être prodigués qu’avec le concours étroit d’un grand professionnalisme et d’une sollicitude profondément humaine, dans laquelle la famille et les proches peuvent et doivent jouer un rôle essentiel.

Dès l’avant-propos signé par deux médecins, le ton de cet ouvrage est donné : « Familles et professionnels considèrent que les personnes en EVC-EPR ne sont pas en fin de vie ». Et plus loin, on appuie : « …ces personnes, que certains considèrent en situation intermédiaire entre la vie et la mort, font partie intégrante de la communauté humaine, à laquelle ils sont reliés par une histoire personnelle et singulière ». Tout est dit sur l’importance de la découverte proposée au lecteur, à travers les différents témoignages des familles et des professionnels de santé engagés ensemble, infirmières, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, médecins, psychologues ; difficultés, doutes, souffrances, échecs parfois, mais aussi magnifiques exemples de dévouement réfléchi, de persévérance et de fraternité.

Un beau livre, riche d’enseignements et d’accès facile, à recommander spécialement aux étudiants futurs professionnels de santé et directeurs d’établissement.

 

Vivre en état de conscience altérée après un coma- Regards croisés de familles et de professionnel, sous la direction de Anne Boissel.

Editions : Champ social

Nombre de pages : 220

Date de parution : 2020

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un "droit au suicide"
/ Fin de vie

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un “droit au suicide”

Le tribunal d'Ancône interprète un arrêt de la cour constitutionnelle dépénalisant l'aide au suicide comme un droit personnel au suicide ...
Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d'avortement
/ IVG-IMG

Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d’avortement

Dans la région du Queensland, les cliniques d’avortement n’étant plus « financièrement viables », fermeront en juillet ...
10_open_data
/ E-santé

Neuf applications de santé sur dix récoltent les données de leurs utilisateurs

Une étude révèle de « graves problèmes de protection de la vie privée et des pratiques de protection de la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres