Belgique : l’euthanasie en pratique

Publié le : 14 avril 2009

Professeur à l’université catholique de Louvain (Belgique), le Pr Herman Nys estime que, sept années après l’entrée en vigueur de la loi sur l’euthanasie, "le fossé entre la loi et la pratique médicale est plus grand que jamais". Ainsi, d’après la loi, il n’existe pas de "droit" à l’euthanasie et celle-ci doit être pratiquée par un médecin. Or, souvent exigée, l’euthanasie est ressentie comme un "droit" et, en pratique, ce sont les infirmiers qui la mettent en œuvre la plupart du temps. Enfin, selon la loi, le demande d’euthanasie doit être formulée en toute conscience, par écrit, par le patient. En pratique, la demande émane souvent des proches et est rarement formulée par écrit.

Parallèlement, certaines voix s’élèvent pour demander une extension de la loi sur l’euthanasie aux mineurs. Aux Pays-Bas, par exemple, la loi autorise l’euthanasie pour les enfants âgés de 12 à 17 ans ; celle des moins de 12 ans est régie par le "protocole de Groeningen" qui énumère les conditions et les étapes à suivre dans des décisions de fin de vie de jeunes enfants, en particulier de nouveau-nés. Chaque année, ce protocole serait appliqué à une vingtaine de nourrissons.

7sur7.be 08&09/04/09 - RTL Info.be 09/04/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres