Belgique : « Le nombre d’embryons cryoconservés n’est pas connu »

Publié le : 3 juin 2016

Suite à la question d’un député belge, la Ministre de la santé a avoué qu’elle n’était pas en mesure de donner « le nombre total d’embryons cryopréservés dans les congélateurs des centres de PMA en Belgique ».

Dans ce pays, la congélation d’embryons a commencé il y a plus de trente ans. Trois lois encadrent « le sort des embryons » :

 

  • La loi du 6 juillet 2007 relative à la PMA et à la destination des embryons surnuméraires et des gamètes
  • La loi du 11 mai 2013 relative à la recherche sur les embryons in vitro qui autorise la création et l’utilisation d’embryons humains aux seules fins de recherche
  • La loi du 19 décembre 2008 relative à l’obtention et à l’utilisation du matériel corporel humain, réglant le stockage et la distribution de ces embryons considérés comme « matériau humain ».

 

Les rapports de la Belgian Register for Assisted Procreation soulignent « la propension à ‘produire’ et ensuite congeler un grand nombre d’embryons, puisque chaque année plus de 26 000 embryons sont congelés ».

 

Par conséquent, « le stock cumulé d’embryons ne cesse d’augmenter mais sans que la Ministre de la santé n’ait de vue exacte sur la situation globale ». Elle a pu toutefois préciser qu’en 2014, près de « 30 000 embryons congelés ont été détruits et 8 500 étaient ‘périmés’ ».

<p>Institut Européen de Bioéthique (24/05/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres