Belgique : contraception gratuite jusqu’à 25 ans, pilule du lendemain sans limite d’âge

Publié le 24 Fév, 2020

En Belgique, la ministre de la santé, Maggie De Block, a annoncé vendredi l’approbation par le conseil des ministres d’« un arrêté royal qui étend les remboursements des contraceptifs et de la pilule du lendemain ». Cette mesure « s’inscrit dans le cadre du budget des soins de santé approuvé par le gouvernement ».

 

L’âge maximum pour obtenir un remboursement complémentaire par l’assurance maladie « passe de 20 ans à 24 ans ». Et, la limite d’âge, « jusqu’à présent fixée à 21 ans », en ce qui concerne le remboursement de la pilule du lendemain, « est supprimée ». Ainsi, « l’Etat remboursera intégralement les moyens contraceptifs jusqu’à 25 ans, la pilule du lendemain devient gratuite pour toutes les femmes, quel que soit leur âge ». Et « pour ce faire, 6,9 millions d’euros sont dégagés » annuellement.

 

Le Conseil d’Etat doit encore donner son avis sur ce texte. Son entrée en vigueur « est prévue le 1er avril ».

 

 

Pour aller plus loin :

Le « catéchisme » contraceptif évolue peu

En Belgique, vers l’extension de la gratuité des contraceptifs jusqu’à 35 ans ?

France : la contraception devient gratuite pour les adolescentes de moins de 15 ans

La pilule contraceptive réduit la taille de l’hypothalamus

Migration d’implants contraceptifs : nouvelle alerte de l’ANSM

La contraception : quel besoin réel ?

Imposer un « besoin » contraceptif, est-ce cela l’émancipation des femmes ?

RTBF, Belga (21/02/2020)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres