Belgique : 15 000 demandes anticipées d’euthanasie

Publié le 23 Avr, 2010

Depuis le 1er septembre 2008 en Belgique, les citoyens peuvent faire auprès de leur commune une demande anticipée d’euthanasie au cas où ils se trouveraient un jour dans un état de coma irréversible. Le nombre de demandes n’a cessé d’augmenter depuis 2008 et l’on comptait 15 144 demandes enregistrées au 31 janvier 2010. Le nombre de demandes est actuellement de 200 à 250 par semaine.

Une "demande anticipée relative à l’euthanasie" n’équivaut pas à une "simple demande d’euthanasie" : cette dernière concerne les patients atteints de maladie incurables dont il est difficile de réduire les souffrances, elle requiert une démarche consciente, libre et volontaire et nécessite une demande écrite du malade. Jacqueline Herremans, directrice de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité explique qu’une demande anticipée "ne peut être prise en compte que si et seulement si le patient est en état d’inconscience jugé irrémissible par le médecin". Cette condition a été décidée par Laurette Onkelinx, ministre de la Santé publique, dans une réponse écrite à une question du député Daniel Ducarme.

Ces demandes anticipées relatives à l’euthanasie "sont renouvelables tous les cinq ans et nécessitent deux témoins. En plus, deux personnes de confiance peuvent être nommées, mais ce choix est facultatif" précise Jacqueline Herremans. La plupart de ces demandes concernent "des femmes (62%) généralement âgées de plus de 60 ans", et de façon générale, les néerlandophones seraient les plus demandeurs. Sur les 822 personnes euthanasiées en 2009, 22 cas l’ont été du fait d’une demande anticipée.

La ministre Laurette Onkelinx estime qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions de ces chiffres et s’interroge sur les moyens "d’améliorer le système et [de] le rendre plus accessible".  Une circulaire explicative est en préparation pour mieux faire connaître le formulaire de demande anticipée dans les communes. La ministre pense également "subventionner les organisations actives dans la diffusion d’informations sur l’euthanasie".

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un "droit au suicide"
/ Fin de vie

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un “droit au suicide”

Le tribunal d'Ancône interprète un arrêt de la cour constitutionnelle dépénalisant l'aide au suicide comme un droit personnel au suicide ...
Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d'avortement
/ IVG-IMG

Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d’avortement

Dans la région du Queensland, les cliniques d’avortement n’étant plus « financièrement viables », fermeront en juillet ...
10_open_data
/ E-santé

Neuf applications de santé sur dix récoltent les données de leurs utilisateurs

Une étude révèle de « graves problèmes de protection de la vie privée et des pratiques de protection de la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres