Bataille autour du suicide assisté en Oregon

Publié le 7 Juin, 2002

En 1994, les électeurs de l’Oregon approuvaient par référendum une proposition de loi autorisant les malades, à qui il restait moins de 6 mois à vivre, a requérir de leur médecin une dose mortelle de médicament qu’ils s’administreraient eux-mêmes.

 

Soumise de nouveau au vote en 1997, cette loi avait remporté la majorité.

En novembre 2001, le ministre américain de la justice, John Ashcroft, a annulé cette loi de l’Oregon par un arrêté . Un juge fédéral de l’Oregon a fait alors appel, estimant que le ministre avait « abusé de ses pouvoirs ». La semaine dernière, le ministre a fait contre-appel devant un autre tribunal.

Le Figaro (Jean-Louis Turlin) 07/06/02

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...
pape_francois
/ Fin de vie

Pape François : l’euthanasie est « un échec de l’amour »

S’adressant aux participants du symposium sur les soins palliatifs, le Pape a rappelé que l’euthanasie « n’est jamais une source ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres