Bataille autour du suicide assisté en Oregon

Publié le 7 Juin, 2002

En 1994, les électeurs de l’Oregon approuvaient par référendum une proposition de loi autorisant les malades, à qui il restait moins de 6 mois à vivre, a requérir de leur médecin une dose mortelle de médicament qu’ils s’administreraient eux-mêmes.

 

Soumise de nouveau au vote en 1997, cette loi avait remporté la majorité.

En novembre 2001, le ministre américain de la justice, John Ashcroft, a annulé cette loi de l’Oregon par un arrêté . Un juge fédéral de l’Oregon a fait alors appel, estimant que le ministre avait « abusé de ses pouvoirs ». La semaine dernière, le ministre a fait contre-appel devant un autre tribunal.

Le Figaro (Jean-Louis Turlin) 07/06/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres