Bataille autour du suicide assisté en Oregon

Publié le : 7 juin 2002

En 1994, les électeurs de l’Oregon approuvaient par référendum une proposition de loi autorisant les malades, à qui il restait moins de 6 mois à vivre, a requérir de leur médecin une dose mortelle de médicament qu’ils s’administreraient eux-mêmes.

 

Soumise de nouveau au vote en 1997, cette loi avait remporté la majorité.

En novembre 2001, le ministre américain de la justice, John Ashcroft, a annulé cette loi de l’Oregon par un arrêté . Un juge fédéral de l’Oregon a fait alors appel, estimant que le ministre avait « abusé de ses pouvoirs ». La semaine dernière, le ministre a fait contre-appel devant un autre tribunal.

<p>Le Figaro (Jean-Louis Turlin) 07/06/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres