Baisse de la fertilité masculine : l’aluminium pourrait être en cause

Publié le : 3 novembre 2014

Selon un étude parue dans la revue Reproductive Toxicology, la baisse de la fertilité masculine ces dix dernières années pourrait trouver son origine dans l’exposition de ces derniers à l’aluminium. 

 

L’étude a été menée dans deux hôpitaux français, les CHU de Lyon et de Saint-Etienne, et l’Université de Keele, au Royaume-Uni. La qualité du sperme de 62 donneurs français a été passée en revue. Après examen au microscope, une importante présence d’aluminium a été constatée dans leur sperme. Elle révèle que « l’exposition à l’aluminium est associée de manière inverse au nombre de spermatozoïdes« .

 

A la suite de cette étude, le Pr Christopher Exley, auteur britannique de l’étude explique qu’ « il y a eu un déclin significatif de la fertilité masculine, y compris du nombre de spermatozoïdes, dans les pays industrialisés au cours des dernières décennies, et des études précédentes l’ont attribué à des facteurs environnementaux comme les perturbateurs endocriniens« . Il poursuit en précisant que « l’exposition humaine à l’aluminium a augmenté de manière significative sur la même période ; le fait que nous ayons observé une contamination significative de la semence masculine par l’aluminium doit faire considérer cet élément comme un contributeur potentiel à ces changements de la fertilité reproductive. » 

 

D’autres études récemment publiées révèlent que l’environnement serait à explorer car « de nombreux perturbateurs endocriniens ont été mis en cause ».

<p>Pourquoi docteur ? (Audrey Vaugrente) 30/10/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres