Avortement sélectif : un médecin britannique poursuivi

Publié le : 10 novembre 2014

Le docteur  Prabha Sivaraman, médecin britannique, va comparaitre devant la Cour de Manchester, pour avoir accepté de pratiquer des avortements sélectifs, contrevenant ainsi à la loi de 1861 sur les infractions contre les personnes. Le procès s’ouvrira en décembre 2014. 

L’annonce de cette citation à comparaitre intervient seulement quelques jours après le vote massif du Parlement britannique en faveur de l’illégalité des avortements sélectifs.

 

Le Dr Prabha Sivaraman, ainsi qu’un autre médecin le Dr Palaniappan Rajmohan, avaient été filmés alors qu’ils acceptaient et organisaient des avortements en raison du sexe de l’enfant à naître (cf. synthèse de presse bioéthique du 27 février 2012).

Le Dr Prabha Sivaraman est accusé de « conspiration en vue de procurer un poison à utiliser en vue de provoquer un avortement » et comparaitra le mois prochain. La Cour de Birmingham décidera quant à elle en janvier si elle poursuit le Dr Palaniappan Rajmohan. 

<p>letelegraph.com 09/11/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres