Avortement : l’Irlande condamnée

Publié le : 16 décembre 2010

Le 16 décembre 2010, la Cour européenne des droits de l’homme a condamné l’Irlande en raison du "flou juridique" entourant l’avortement, non autorisé par la loi dans le pays mais permis par la Constitution en cas de danger pour la vie de la mère. Ce jugement donne gain de cause à une femme Lituanienne vivant en Irlande qui estimait n’avoir pas pu faire valoir son choix d’avorter malgré un risque médical. Elle craignait une rechute du cancer pour lequel elle était en phase de rémission. Les juges de Strasbourg ont estimé que son droit à la vie privée et familiale n’a pas été honoré et accorde à la plaignante 15 000 euros pour dommage moral. Ils écrivent dans leur arrêt que "le gouvernement [irlandais] n’a pas justifié l’absence de mise en oeuvre par une loi du droit constitutionnel à avorter légalement en Irlande".

La Cour n’a toutefois pas remis en cause le droit de l’Irlande à interdire l’avortement dans les autres cas lorsqu’il n’y a pas danger pour la vie de la mère. Les juges ont débouté deux autres requérantes, considérant qu’il n’y avait pas danger pour leur vie.

Les trois femmes étaient allées au Royaume-Uni pour avorter.

Nouvelobs.com (Gilles Reilhac) 16/12/10 - Le Monde.fr 16/12/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres