Avortement et mortalité maternelle

Publié le 20 Fév, 2006

D’après une étude publiée par les Nations Unies, les pays où l’avortement est autorisé auraient des taux de mortalité maternelle équivalant en moyenne à ceux où les législations sont plus strictes.

Ainsi, en Russie où l’avortement est légal, le taux de mortalité maternelle est de 67 morts pour 100 000 naissances. Il est de 17 pour 100 000 aux Etats-Unis. En revanche dans des pays où la législation est plus stricte, comme l’Irlande ou la Pologne, ce taux est respectivement à 5 pour 100 000 et 13 pour 100 000.

Il semble également que la législation en faveur de l’avortement n’influence pas les taux de la mortalité infantile (post natale…). L’Irlande a ainsi le taux de mortalité le plus faible avec 6 morts pour 1000 naissances.

Lire en ligne le rapport des Nations Unies

Culture&Cosmos (Austin Ruse) 18/02/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »

La WPATH a recommandé la prescription de « bloqueurs de puberté » et d’hormones du sexe opposé, sans attendre les conclusions ...
Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise
/ Don d'organes

Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise

Plusieurs mesures sont envisagées : augmenter les échanges transfrontaliers, le recours aux donneurs « marginaux » ou la généralisation du consentement présumé ...
Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté
/ Genre

Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté

Selon un rapport indépendant, le taux de suicide n'a pas fortement augmenté depuis que le NHS a restreint l'accès aux ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres