Avec la complicité de son collège, une jeune fille de 13 ans change de genre à l’insu de ses parents

Publié le 6 Jan, 2023

Aux Etats-Unis, une jeune fille de 13 ans résidant dans le Maine a déclaré qu’elle était un garçon. Les enseignants ont alors « changé le nom et le pronom » qu’elle utilisait à l’école, et un conseiller d’orientation lui a procuré un binder [1]. Sa mère, Amber Lavigne, l’a découvert dans la chambre de sa fille qui lui a révélé ce qui s’était passé.

Amber Lavigne a exigé que tous les employés de l’école ayant « connaissance du secret » soient immédiatement démis de leurs fonctions. L’un d’eux avait recommandé à la jeune fille de garder le secret vis-à-vis de ses parents (cf. Changement de sexe chez les enfants : « C’est comme si mon fils était sous emprise »). Sa mère a également fait part de son intention de déposer une plainte contre la Great Salt Bay Community School.

Les législateurs du Maine examinent actuellement une réglementation qui permettrait aux travailleurs sociaux et aux conseillers scolaires de dissimuler aux parents des informations concernant leurs enfants.

 

[1] Dispositif consistant à comprimer la poitrine. Son utilisation peut provoquer des douleurs du dos, un essoufflement, des douleurs thoraciques, des problèmes de peau, voire des fractures des côtes.

Source : The Epoch Times, Jackson Elliott (01/01/2023) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers
/ PMA-GPA

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers

Depuis mars 2019, plus de 500 Japonaises ont eu recours à la banque de sperme Cryos International basée au Danemark ...
Euthanasie : un nouveau "non" de la Cour constitutionnelle portugaise
/ Fin de vie

Euthanasie : un nouveau “non” de la Cour constitutionnelle portugaise

La Cour invoque une « intolérable imprécision » dans la rédaction de la proposition de loi visant à dépénaliser l'euthanasie au Portugal ...
07_pma_cryoconservation
/ PMA-GPA

PMA post-mortem : vers un délai de 5 ans en Belgique

Le Conseil des ministres belge a approuvé un avant-projet de loi visant à prolonger le délai légal d’utilisation des gamètes ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres