Aux Etats-Unis, la justice suspend une réforme autorisant les entreprises à refuser des mutuelles finançant les contraceptifs

Publié le 15 Jan, 2019

Aux États-Unis, le lundi 14 janvier dernier, une juge fédérale a suspendu temporairement une disposition visant à limiter l’accès à la contraception des Américaines, en attendant un examen de fond du dossier.

 

Cette disposition, mise en place par le gouvernement de Donald Trump en 2017, autorisait les employeurs à choisir des mutuelles qui ne prennent pas en charge des moyens de contraception de leurs employées, pour des motifs « religieux ou éthiques ». Elle modifiait ainsi la loi sur l’assurance maladie instaurée par le gouvernement de Barack Obama.

 

La juge fédérale de Pennsylvanie, Wendy Beetlestone, a justifié la décision judiciaire en déclarant que « les effets négatifs même d’une courte période de diminution de l’accès à des services de contraception gratuits sont irréversibles ».

Agence France presse Washington (14/01/19) ; Reuters, Nate Raymond (14/01/19)

 

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres