Aux Etats-Unis, des tests ADN en entreprise

Publié le : 11 mai 2018

Chaque entreprise propose en plus du salaire et des congés payés, des avantages destinés à attirer et à garder leurs salariés et futurs talents. Aux Etats-Unis où les frais médicaux sont importants, des entreprises ont choisi de proposer à leurs employés des tests ADN pour évaluer les risques de chacun de développer un cancer ou du cholestérol.

 

Levi Strauss & Company, General Electric Appliances, Visa, Nvidia, Salesforce  et Snap  font  toutes appel  à la même startup Color Genomics, laquelle « partage les données de celles et ceux qui se font tester avec l’employeur, mais aussi avec un bon paquet d’entreprises externes ».

 

Bien que ces offres posent de nombreuses questions éthiques quant à la protection et la confidentialité des données, force est de constater qu’elles ont eu un gros succès et attiré un nombre important de salariés, amenant la direction de Levi’S à envisager de proposer ces tests à l’ensemble de leurs employés.

 

En France, ce type de proposition n’est pas légal, un médecin devant obligatoirement prescrire ce genre de recherche.

<p>L’ADN, Mélanie Roosen (19/04/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres