Australie : débat autour des cellules souches embryonnaires

Publié le : 15 mai 2002

En avril dernier, le gouvernement australien a légalisé l’utilisation pour la recherche de quelques 70 000 embryons surnuméraires (cf. revue de presse du 10/04/02).  Les chercheurs australiens, bien que se félicitant d’une telle réforme, considèrent quand même ces propositions comme insuffisantes.

Ils dénoncent notamment le fait de ne pouvoir avoir accès à ces embryons avant trois ans et ils déplorent que le gouvernement interdise le clonage thérapeutique et la création d’hybrides zoohumains.

<p>Companynews 14/05/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres