Audition sur la fin de vie à l’Assemblée nationale : la sédation terminale en question

Publié le : 5 avril 2013

 Alors que le député UMP Jean-Léonetti vient d’obtenir, dans l’indifférence, la discussion d’une proposition de loi « visant à renforcer les droits des patients en fin de vie » à l’Assemblée nationale le 25 avril prochain (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 2 avril 2013), les premières auditions ont débuté. Le Pr Didier Sicard (1),le Dr Régis Aubry (2), le Dr Michel Legmann (3), le Dr Walter Vorhauer (4) et le Dr Pierrick Cressard (5)

 

Au cours de ces auditions, ce n’est pas la question de l’euthanasie qui a été abordée mais celle de la « sédation terminale » : « les auditions […] convergent sur le refus de l’euthanasie et divergent sur la définition de la sédation terminale« , précise Jean Léonetti. Jusqu’à présent, « les textes de loi et de bonnes pratiques médicales s’étaient efforcés de distinguer la sédation qui vise à soulager la souffrance de celle qui vise à accélérer la mort« . Mais si cette dernière est légiférée, si  » un droit de demander […] un traitement à visée sédative » (6) est établit, il s’agira bien « d’une forme de légalisation des injections létales » soit, « un moyen permettant au patient d’obtenir une assistance à son intention suicidaire. Il s’agirait donc bien d’une forme de droit à l’euthanasie » (Dr Bernard Devalois, chef du service de médecine palliative au Centre hospitalier de Pontoise). 

 

Si Jean Léonetti devance le président de la République qui a saisi le CCNE sur la question, c’est peut peut-être pour « court-circuit[er] […] le calendrier du gouvernement » et plus certainement pour « reprendre la main sur le dossier« . 

(1) Ancien président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) et auteur du rapport sur la fin de vie remis en décembre 2012 au président de la République (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 18 décembre 2012)

(2) Président de l’Observatoire national de la fin de vie; 

(3) président de l’Ordre national des médecin

(4) Secrétaire générale de l’Ordre national des médecins

(5) Président de la section Ethique et Déontologie de l’Ordre national des médecins

(6) Terme de la proposition de loi

<p> Lavie.fr (Joséphine Bataille) 03/04/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres