Après une transplantation aux Etats-Unis, elle demande à la Sécurité sociale de la rembourser

Publié le 23 Juin, 2022

Après avoir été greffée des deux mains et des deux avant-bras aux Etats-Unis, Laura Nataf a demandé à l’Assurance maladie française de prendre en charge les frais de cette intervention. Essuyant un refus, elle décide de se pourvoir en justice. En juillet 2021, la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de Paris est condamnée en première instance[1]. La Cour d’appel doit rendre sa décision ce jeudi.

En 2007, la française est victime d’un choc septique. Elle bénéficie alors de la pose de prothèses. Cinq and plus tard, « l’agence régionale de santé (ARS) donne son accord pour financer “des greffes composites de tissus vascularisés ». Inscrite sur la liste en attente pendant trois ans, l’hôpital finit par se désengager, faute d’avoir trouvé un donneur compatible.

Le Pr Laurent Lantieri, chirurgien plasticien à l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP, AP-HP) et spécialiste de la greffe, contacté par Laura en 2011, se tourne alors vers un confrère américain, le Pr Scott Levin, chirurgien à l’hôpital Penn Medicine à Philadelphie. Il accepte de réaliser la greffe. L’Assurance maladie refuse de payer l’intervention mais propose que Laura intègre un programme expérimental. La jeune femme choisit l’option américaine et est opérée en août 2016. Un an plus tard, « l’hôpital de Philadelphie lui réclame plus de 900 000 dollars ».

L’Assurance maladie assure que son refus est « suffisamment motivé ». Le médecin chef de la Cnam avait dirigé la patiente vers un programme en France, tient-elle à rappeler.

Complément (24/06/2022): La cour d’appel de Paris a renvoyé le procès au civil de la Sécurité sociale au 5 janvier 2023. L’avocat de Laura Nataf avait réclamé un report pour lui laisser le temps de répondre aux conclusions de l’avocat de la CPAM.

[1] A lui verser « plus de 664 000 euros » « au titre d’une partie de ses soins ».

Source : Le Quotidien du médecin, Marie Foult (22/06/2022); AFP (23/06/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres