Applications de fertilité : des données partagées à l’insu des utilisatrices

Publié le 11 Mai, 2021

Une étude menée en collaboration par l’université de Newcastle, au Royaume-Uni, et l’université d’Umeå, en Suède, a révélé que « la majorité des applications de fertilité les plus populaires collectent et même partagent les données intimes des utilisatrices sans autorisation ». Leurs résultats sont présentés lors de la conférence CHI 2021, qui se tient du 8 au 13 mai.

Trente applications disponibles gratuitement ont été examinées. Dans la majorité des cas, les données y sont stockées sans protection, et le paramétrage par défaut permet d’en tirer profit, explique le Dr Teresa Almeida, du département d’informatique de l’université d’Umeå, co-auteur de l’étude. Par ailleurs, la plupart des applications sont classées dans la catégorie « forme et santé », seules quelques-unes sont recensées comme relevant du domaine médical. Selon les auteurs de l’étude, « le fait de classer une application non sécurisée contenant des dossiers médicaux dans la catégorie “forme et santé” permettrait aux développeurs d’éviter les conséquences potentielles ». De ce fait, « les données de l’application de fertilité peuvent continuer à être vendues à des tiers à diverses fins non autorisées, comme la publicité ou le développement d’applications » (cf. Données de santé : le patient devenu produit).

 

Source : News Medical, Emily Henderson (04/05/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

14_sequencage_istock-519862147
/ Génome

Un projet pour séquencer le génome de toutes les espèces eucaryotes sur la Terre

Le Earth Genome Project impliquera 44 institutions de 22 pays. Lancé en 2018, le projet monte en puissance ...
Deux reins de porc greffés à un homme en état de mort cérébrale
/ Don d'organes

Deux reins de porc greffés à un homme en état de mort cérébrale

Depuis l'été dernier, il s'agit de la troisième expérience de ce type. Cette fois, les reins ont été greffés « ...
France : Une hausse inattendue de la natalité en 2021
/ Tous les autres thèmes

France : Une hausse inattendue de la natalité en 2021

L’Insee a recensé 738000 naissances en 2021, soit 3000 naissances de plus qu’en 2020. L’indice de fécondité a atteint 1,83 ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres