Angleterre : à propos du dépistage de la trisomie 21

Publié le : 3 juin 2009

En Angleterre, le Dr Anne Mackie, directrice du National Health Service (NHS), dénonce le retard pris par les hôpitaux dans la mise en place d’un double test combinant les marqueurs sériques et l’écographie permettant de dépister les fœtus atteints de trisomie 21. Un hôpital sur trois seulement offrirait ce double test.

Elle estime que 146 bébés en bonne santé meurent chaque année en Angleterre à la suite du dépistage de la trisomie 21. Selon elle, si chaque hôpital proposait aux femmes enceintes le test des marqueurs sériques ainsi qu’une échographie permettant de mesurer la clarté nucale, le nombre de faux positifs serait de 90.

Rappelons que, si la femme présente des risques d’attendre un enfant trisomique, il lui est proposé de faire une amniocentèse. Or, cette amniocentèse n’est pas dénuée de risque puisqu’elle entraîne 1% de fausse-couche.

Le NHS souhaitait que ce double test soit mis en place dans tous les hôpitaux avant mars 2010 mais il affirme aujourd’hui que ce délai ne sera pas tenu.

The Guardian 16/05/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres