Anémie de Fanconi : un espoir avec les cellules iPS

Publié le 2 Juin, 2009

L’équipe du Pr Belmonte (Barcelone), en collaboration avec le Pr Inder Velma (Etats-Unis), a travaillé sur l’anémie de Fanconi et les cellules iPS.

Raya, Belmonte et coll. ont prélevé des cellules cutanées sur des patients atteints d’anémie de Fanconi. Ces cellules ont été génétiquement corrigées, puis reprogrammées en cellules souches progénitrices induites pluripotentes (iPS). Ces iPS ont ensuite pu se différencier en cellules souches hématopoïétique indemnes de l’anomalie génétique responsable de l’anémie.

Alors que plusieurs travaux ont démontré l’efficacité de cette approche chez la souris, cette étude apporte la première preuve du succès de ce procédé sur des cellules humaines.

"Nous n’avons pas guéri un patient, mais nous avons guéri une cellule", précise le Pr Belmonte. Il reste encore des étapes à franchir avant d’envisager une application clinique.

Le Quotidien du Médecin (Dr Véronique Nguyen) 02/06/09

Partager cet article

Synthèses de presse

Débat au parlement européen : « droit à l’avortement » et objection de conscience

Débat au parlement européen : « droit à l’avortement » et objection de conscience

Le député croate Matic porte la résolution du même nom, déjà votée en commission le 11 mai. Elle sera débattue ...
Aucune chance de survie d’après les médecins à sa naissance, il vient de fêter son 1e anniversaire
/ Tous les autres thèmes

Aucune chance de survie d’après les médecins à sa naissance, il vient de fêter son 1e anniversaire

A sa naissance Richard pèse moins de 340 grammes et les médecins préviennent ses parents de « se préparer au ...
L’IA : un remède contre le deuil et la solitude ?
/ Transhumanisme

L’IA : un remède contre le deuil et la solitude ?

L’intelligence artificielle «  ne remet pas en cause la mort elle-même ; elle crée une autre manière de la "gérer" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres