AMP : transfert d’un embryon unique

Publié le 12 Mar, 2007

Le Quotidien du Médecin publie un article sur l’amélioration des résultats d’AMP. La pratique du transfert d’embryon unique (Tseu) se développe. Elle est employée afin de prévenir des grossesses multiples.

L‘intérêt du transfert sélectif d’un embryon unique vise à diminuer le nombre de grossesses gémellaires, et par conséquent des complications maternelles et infantiles. Des résultats positifs ont été démontrés par quatre études européennes et une étude américaine (cf Synthèse de presse du 5/03/07).

Le taux d’accouchements gémellaires est de 2,6% après transfert sélectif d’un embryon unique (Tseu) contre 26,6% après transfert de deux embryons.

Sources : Communications des Drs J.L Pouly (Clermont Ferrand), R. Levy (Saint-Etienne) et P. Terriou (Marseille), à l’occasion des 11e Journées de la Fédération française d’étude de la reproduction.

Le Quotidien du Médecin (Ludmila Couturier) 12/03/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres