Ajouter la défense de la vie et la lutte contre la GPA aux objectifs de développement de l’ONU

Publié le : 22 mai 2015

La conférence internationale sur les femmes et le développement, organisée par le Conseil Pontifical Justice et Paix avec la WWALF[1] et la WUCWO[2], débute aujourd’hui à Rome. Ce séminaire a pour objectif  d’« offrir une contribution qui puisse être utile dans le cadre des négociations en cours pour le nouvel agenda pour le développement post-2015 ». Un sommet spécial est en effet organisé par l’ONU en septembre 2015 à New York dans l’objectif de réfléchir « à un nouveau programme de développement durable pour l’après 2015 »

 

Or, parmi les objectifs de ce programme de l’ONU, « on ne trouve ‘aucune trace’ de ‘la défense de la vie de sa conception à la mort naturelle’ » remarque Olimpia Tarzia, présidente de WWALF. Aussi, la conférence internationale sur les femmes et le développement veut demander que « la défense de la vie de ‘sa conception à la mort naturelle’ (…) ou encore la lutte contre la gestation pour autrui » soient inscrite à l’ordre du jour de ce sommet.

 

[1] World Women’s Alliance for Life and Family

[2] World Union of Women’s Catholic Organization

<p>Famille Chrétienne (21/05/2015) - Zenit (21/05/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres