Aide médicale à mourir : malgré les oppositions, la loi reste en vigueur en Californie

Publié le 29 Août, 2016

La loi sur le suicide assisté adoptée au mois de juin en Californie restera en vigueur (cf. La Californie légalise à son tour l’aide médicale à mourir). Elle est contestée par la Fondation pour la défense de la vie, l’Académie américaine d’éthique médicale, et quelques médecins. Ils s’opposent au fait de « hâter la mort», et craignent les dérives : « déterminer le moment où quelqu’un a six mois ou moins à vivre est arbitraire et ouvre la porte à des abus [1]». Leur demande de suspension de la loi a été rejetée vendredi par le juge Daniel A. Ottalia.

 

Les plaignants ont cependant la possibilité de poursuivre leur action en justice. Leur avocat a déclaré que ses clients souhaitaient déclarer la loi inconstitutionnelle. Le bureau du procureur général a répliqué que les professionnels médicaux pouvaient refuser de prescrire et délivrer les médicaments.

 

 

[1]La loi autorise l’aide médicale à mourir « pour les malades en phase terminale », c’est-à-dire dont le pronostic vital est en jeu sous six mois ou moins.

 

New York Times (27/08/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

computer-1149148_1920
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres