Affaire Perruche : la réaction de l’Unapei

Publié le : 1 juillet 2002

L’Union nationale des associations  de parents et amis de personnes handicapées (Unapei) a réaffirmé vendredi dernier que la loi anti-Perruche « constitue une avancée en reconnaissant le droit à compensation et en réaffirmant les obligations de la solidarité nationale envers les personnes handicapées« .

Par ce communiqué, l’Unapei isole davantage l’APF qui souhaite revenir à la jurisprudence Perruche, position qui n’est pas représentative des familles de personnes handicapées scandalisées par l’Arrêt Perruche et qui ont appelé de leurs voeux cette loi du « 4 mars 2002 ».

<p>La Croix 01/07/02 - Gènéthique 01/07/02 - La Croix (Marianne Gomez) 03/07/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres