Acquittée après avoir empoisonné son mari

Publié le 12 Déc, 2008

Mercredi 10 décembre, la Cour d’assises de l’Isère a acquitté Marie-Rose Ginet. Agée de 70 ans, elle avait administré, le 10 juillet 2005, une dose mortelle de somnifères à son mari, Paul, âgé de 71 ans et hémiplégique, et avait ensuite tenté de se suicider. Si la Cour a reconnue la septuagénaire coupable d’empoisonnement, elle a estimé qu’elle avait agi "sous la contrainte" et qu’elle était donc pénalement irresponsable.

La Croix 12/12/08 – Le Point.fr 10/12/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

animal-1238374_960_720_ixabay
/ Génome

Maladie d’Alzheimer : une étude prometteuse chez la souris

L’injection d’une protéine amyloïde-β mutée dans l’hippocampe de souris génétiquement modifiées pour « mimer la maladie d’Alzheimer », a permis de réduire ...
Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres