Accompagnement en fin de vie : l’Anesm va publier des recommandations

Publié le 22 Mar, 2016

Lors du colloque « La nouvelle loi sur la fin de vie : dix ans de débat » organisé à Paris le 17 mars par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP), Aline Metais a annoncé que l’Anesm[1] travaillait sur des recommandations concernant l’accompagnement de la fin de vie des personnes âgées et des personnes handicapées vieillissantes à domicile et en établissements. Ce travail « s’inscrit dans la continuité des travaux réalisés par l’Observatoire national de la fin de vie et des travaux produits dans le cadre de la réflexion autour de la loi Claeys-Leonetti ».

 

Plusieurs axes ont été adoptés :

 

  • « l’information sur les droits, les modalités d’expression et de recueil des souhaits »,
  • « la continuité de l’accompagnement » au sein de l’établissement ou du service,
  • « l’accompagnement au quotidien de la fin de vie dans des établissements qui sont des lieux de vie »

 

Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles seront débattues entre mars et juin 2016 à l’Anesm, au sein de groupes de travail réunissant « des experts, des représentants d’établissements et de services, des usagers et des représentants de différentes institutions ». Elles seront finalisées d’ici « la fin de l’année ».

 

 

[1] Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux

Gerontonews (22/03/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres