A propos d’une pétition sur la légalisation de l’euthanasie

Publié le : 18 mai 2009

Le directeur de cabinet du maire (Modem) de Fleury-les-Aubrais, dans le Loiret s’est opposé à ce que les adhérents de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) aille tracter sur le marché de la ville : "le maire […] pense que le combat devrait porter sur l’augmentation des moyens alloués aux unités de soins palliatifs […]. Aussi, monsieur le maire ne vous donne pas l’autorisation de proposer une pétition envisageant la légalisation de l’euthanasie sur le marché de Fleury".

Face aux réactions provoquées par cette interdiction, la mairie a dû revenir sur sa décision proposant même une salle municipale pour y organiser un prochain débat.

Libération (Mourad Guichard) 18/05/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres