Lille : il reçoit un cœur humain après avoir vécu avec un cœur artificiel

Publié le 12 Mai, 2021

Le CHU de Lille teste l’implantation d’un « cœur artificiel total » Carmat nouvelle génération suivie d’une greffe naturelle. Le patient est âgé de 30 ans. Jérémy Hage s’est présenté aux urgences le 4 décembre 2020 suite à une décompensation cardiaque grave. « Nous avons pu le maintenir en vie grâce à des médicaments dans un premier temps, explique le Pr André Vincentelli, chirurgien thoracique et cardio vasculaire au CHU de Lille. Devant l’urgence et comme nous n’avions pas de cœur de disponible, nous lui avons transplanté une machine ». Dans le cadre d’une étude portée par la société Carmat, l’homme s’est vu implanter un cœur artificiel Aeson®, qui « est électrique (donc pas de compresseur), bio-compatible, possède une autonomie plus grande et semble réduire les risques d’accidents vasculaires cérébraux » par rapport aux prothèses précédentes. D’après le professeur, « celle-ci est plus performante que les anciennes qui utilisaient un système de pneumatiques avec des compresseurs ».

Le 4 avril 2021, les chirurgiens ont ensuite implanté un greffon naturel au patient. Ainsi la « prothèse sert de pont à la transplantation en prolongeant la durée jusqu’à ce qu’une greffe de cœur humain soit disponible ». Le patient est désormais autonome et « son espérance de vie a rejoint la médiane des grands transplantés cardiaques, soit une quinzaine d’années » précise le professeur Vincentelli. C’est la première transplantation de ce type en France, et la sixième dans le monde.

Le CHU de Lille va participer à une étude clinique incluant 52 patients dont une dizaine à Lille « qui pourront bénéficier de ce cœur artificiel en attendant une greffe ». L’étude « devrait débuter à la mi-année 2021 »  et évaluera la survie à 180 jours après l’implantation. « Cette prothèse doit nous aider à gagner du temps et à protéger les patients » se réjouit le professeur Vincentelli qui pense que la prothèse Carmat française va devenir un « modèle de référence ».

 

Sources : La Voix du Nord, Patrick Seghi (11/05/2021) ; France Info, Martin Fort (12/05/2021) – Photo : Pixabay\DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un "droit au suicide"
/ Fin de vie

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un “droit au suicide”

Le tribunal d'Ancône interprète un arrêt de la cour constitutionnelle dépénalisant l'aide au suicide comme un droit personnel au suicide ...
Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d'avortement
/ IVG-IMG

Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d’avortement

Dans la région du Queensland, les cliniques d’avortement n’étant plus « financièrement viables », fermeront en juillet ...
10_open_data
/ E-santé

Neuf applications de santé sur dix récoltent les données de leurs utilisateurs

Une étude révèle de « graves problèmes de protection de la vie privée et des pratiques de protection de la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres