‘A l’état végétatif, l’homme n’est pas un légume »

Publié le : 23 mars 2004

La (FIAMC) Fédération des associations de médecins catholiques du monde et l’académie pontificale pour la Vie ont réuni quelques 400 personnes à Rome pour parler des personnes grabataires réduites à l’assistance alimentaire. 
Jean Paul II affirme : " Un homme, même s’il est gravement malade, est et sera toujours un homme et il ne deviendra jamais un "végétal" ou un animal".

Le Pape suggère 3 réalisations : la création d’un réseau capillaire d’unité de réveil ; un soutien économique et une assistance à domicile pour les familles ; enfin la création de structures d’accueil pour les familles.

Le Pape a enfin rappelé aux médecins  que " l’administration d’eau et de nourriture" même par des voies artificielles est toujours un moyen naturel de conserver la vie et non un acte médical", et par conséquent il est "moralement obligatoire"

Zénit 23/03/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres