A Hawaï, la Chambre des Représentants refuse le suicide assisté

Publié le 12 Mai, 2017

A Hawaï aux Etats-Unis, le 4 mai dernier, la Chambre des Représentants a refusé la proposition de loi, « aide compassionnelle à mourir », inspirée de la loi en vigueur en Oregon, alors qu’elle avait été approuvée à 22 voix contre 3 par le Sénat. Suite à ce rejet, le Président de la Chambre des Représentants, Joseph Souki, a démissionné : il lui était reproché « sa partialité » concernant ce texte.

 

En pratique, les médecins ne seront pas autorisés à prescrire des « barbituriques aux patients terminaux ».

 

Alors qu’un « courant idéologique où la souffrance est vue comme un mal absolu et l’autonomie personnelle comme garant des libertés individuelles » ne cesse de croitre, « Hawaï affirme que l’assistance à mourir n’est pas indispensable pour assurer une fin de vie digne ».

Institut Européen de Bioéthique (11/05/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres